23 novembre 2017

Programme complet du colloque

Télécharger le programme complet [Dernière mise à jour : 03 novembre 2015]

Inscription en ligne

D’un colloque à l’autre, l’AFORME poursuit sa mission de favoriser la mise en commun des pratiques de supervision en milieu de stage. Dès les débuts de l’association, au tournant des années 2000, les formateurs et les formatrices de terrain en enseignement y ont trouvé un espace réflexif à la fois rassurant et interpelant au sujet de leur contribution à la formation des futurs maîtres. Au fil des années, de plus en plus de résultats de recherches, menées au Québec et ailleurs dans la francophonie, sont venus nourrir cette réflexion collective. Plus récemment, depuis 2011, un dialogue fertile et stimulant s’est ouvert avec la réalité d’autres professions : infirmières, ingénieurs, nutritionnistes, travailleurs sociaux, psychologues. Des questions de plus en plus transversales sont posées, auxquelles des réponses de plus en plus généralisables sont formulées. Nous sommes bel et bien sur la voie de la professionnalisation de ce métier de formateurs et de formatrices de stagiaires.

Le comité organisateur du colloque 2015 à l’Université Laval a su proposer un cadre de discussion qui prend en compte cette évolution et la pousse plus loin, en nous invitant à considérer la diversité et la complémentarité des postures épistémologiques et praxiques à l’œuvre dans nos actions de formation à la pratique professionnelle. Selon que nous intervenons en stages ou en cours, pour démontrer des façons d’intervenir, conseiller, orienter et proposer des modèles théoriques, évaluer des compétences ou soutenir l’analyse réflexive, nous nous retrouvons dans des situations spécifiques qui déterminent nos postures respectives face aux étudiantes et aux étudiants. Le colloque 2015 sera l’occasion d’exprimer ces spécificités, de les confronter, de les faire converger au profit de la nécessaire construction d’expertises professionnelles qui soient à la mesure des grands enjeux sociaux, environnementaux, économiques et éducatifs contemporains. Le pavillon La Laurentienne de l’Université Laval et la région de Québec offrent un contexte idéal pour nous retrouver cet automne et vivre un autre moment fort d’une démarche associative amorcée il y a une quinzaine d’années en route vers ce que Wenger (2005) désigne comme une communauté de pratique, caractérisée par : l’engagement mutuel, l’adhésion à une entreprise commune et l’existence d’un répertoire partagé de ressources.

En mon nom et celui de l’exécutif de l’AFORME, je vous souhaite la bienvenue au colloque 2015.

Marc Boutet, président